photo de André Michaud - zoom sur les yeux

Photo d'un employé qui lamine de la fibre de verre.

En l'an 2000-2001, j'ai travaillé, employé, au sein des Entreprises Godard*, plus précisément chez LES PLASTIQUE PRO-COMPOSITE*. J'y ai occupé le poste de découpeur de pièces pendant près de deux ans. Un travail de précision qui demande d'être habile avec certain outil à air comprimé.


Durant cette période de vie, j'avais un projet personnel de modification d'un bain. J'ai donc appris à modifier et laminer un bain en fibre de verre que j'avais couper en deux pour l'élargir de 10".


En plus je m'étais fabriqué des tablettes sur mesure, installé dans ma fenêtre de salon; des tablette pouvant contenir de l'eau et des pots/plantes.


Sans négliger que ma première expérience de laminage (sans formation) était celle de mon Ford Éconoline, en 1994-1995 ajout et modification d'un toît en fibre de verre (raccourcir de 18" la longueur).

J'avais appris quand j'étais jeune (16 ans), en regardant mon père laminer ses marches d'escalier extérieur de sa maison.


Expérience dans le domaine de la fibre de verre:

  • Laminer,
  • Découper,
  • Sabler des pièces en fibre de verre (gelcoat).

Cependant je n'ai pas acquis les connaissances pour construire des moules!


Maintenant j'en suis rendu au projet de mon Camion Camper qui inclus une grosse réparation de la boite en fibre de verre. Voir : PROJET - MODIFICATION CAMION CAMPER.

 

Image composé d'ouitls et du mots mécanique.

Mes connaissance en MÉCANIQUE - Un peu d'histoire... 1990-1995.

Un peu d'histoire: En commençant, je détestais la mécanique. J'ai vendu mon premier char parqu'il avait une fuite d'huile en dessous. C'était juste une ligne à l'huile (frein). À l'époque je voulais rien savoir de me salir les mains!

Puis, en 1995, j'ai acquis un camion FORD ÉCONOLINE 1980, en mauvaise conditon (essieux attaché avec uns strape, tout pourrie, etc).

Je détestais la mécanique jusqu'au jour ou j'ai détesté davantage de payer pour une job de merde! À partir de là, j'ai acheté un livre de mécanique, en anglais (pas le choix) pour mon camion de l'époque et j'ai entrepris de le réparer. J'ai donc appris l'anglais en même temps que la mécanique.

J'ai réparé les "bushing" de "rubber" des "tabs" de roues avants. C'était ça que la fameuse "strap" retenait pour pas que ça cogne sur le fer!

Avec le temp j'ai changer le block moteur, la transmissions; modifié le bras d'embrayage sous le camion (près de la transmission); modifié le Shaft (longueur); changé le pare-brise, 60% de la carrosserie, etc. J'y ai même ajouté un toît en fibre de verre que j'ai dû modifier pour l'adapter car il était trop long!

Je l'ai envoyé à la ferraille en 2004. Il avait fait son temps!

  • Mécanique Générale, Camion Léger
    • Remplacement de Moteur & Transmission.
    • Modification du Bras d'embrayage et du Shaft.
    • Remplacement des freins, disques, "bearing", barre de direction, "power steering", pare-brise, etc.
  • Fibre de verre (voir plus ici)
    • Rajout d'un toît en "fiberglass" et modification sur la longueur (coupe et joint).
  • Carosserie
    • Tole, Rivet, Mastique.

 


MÉCANIQUE & LIVRAISON

Au cours des trois dernières années (2015-2018) j'ai géré un service de livraison et donc entretenu de vieilles voitures en services.

Je me souviens de ma petite Civic accidentée à laquelle j'ai soudé (mig) les pentures, la porte. D'ailleurs, c'est à ce moment là que j'ai acheté ma soudeuse! J'ai des photos quelque part. Je les publierai quand je les trouverai.

Ma dernière voiture de livraison fut la Ford Focus. À l'intérieur de celle-ci j'avais installé un système de chauffage raccordé à la tuyauterie du radiateur. Je pouvais transporter trois sacs chauffants à la place du passager, le siège enlevé naturellement! De ça aussi j'ai des photos quelque part. Je les publierai quand je les aurai trouvées.

 


Photo montage d'un Camion Camper

MÉCANIQUE & CAMION CAMPER

Actuellement je travail sur mon vieux Chevrolet Pick-up k1500 1995 (cheyenne): PROJET - MODIFICATION de mon CAMION en CAMPER.

J'ai aussi plein de photos des travaux de modification. Quelques-unes sont déjà publiées sur la page du projet mais j'en ai bien d'autres que je dois aussi retrouver pour les publier.

 


Phot de reconstruction d'une remorque.

MÉCANIQUE & REMORQUE

Y'a aussi ma petite remorque ouverte que je veux rebâtir pour la rendre plus opérationnelle.

C'est-à-dire que je voudrais la concevoir de façon à inter-changer les modules supérieurs (top) et ainsi avoir un module BBQ/TABLE DE PIQUE-NIQUE, un module ÉTALI/COFFRE D'OUTIL, peut-être même un module SPA/DOUCHE! Qui sait! C'est une idée en développement. 

 

Période de travail, du début de juin 2018 à la mi-novembre 2018, fin. Chômage prévu avec un retour en 2019.

Photo d'André Michaud au travail.Je fut engagé rapidement. Mon courriel à l'employeur était pertinent. Il a fallu que quelques mots bien placés pour avoir leur attention: Motivé; Ponctuel; Assidu; Fiable; Autonome; beaucoup d'aptitudes, etc.

Il offrait vraiment un petit salaire. Je leur ai demandé 2$ de l'heure de plus une semaine plus tard. Il m'en ont donné 1.50$. Moins que ce que je pouvais facilement avoir ailleurs!

Or, il m'ont laissé à ce salaire toute la saison, ne sachant probablement pas si j'étais vraiment ce que j'avais écrit dans mon courriel. Je me suis donc fait des attentes afin d'être rapidement formé pour ce travail et au moins obtenir le salaire moyen dans cette profession, salaire moyen qui tourne autour de 20-22 piastre de l'heure.

Capture d'écran d'un Courriel, offre de service d'André Michaud

Malheureusement ce ne fut pas le cas et j'ai fini la saison avec une formation vraiment incomplète dû au manque de bonne volonté de mon chef d'équipe!

J'ai fait plusieurs constats durant ma période de travail qui ne me motive pas beaucoup à revenir. Hypocrisie, chauffeur avec les facultés affaiblies par la drogue. Partenaire de travail qui se pogne fortement le cul en laissant tomber son équipe! C'est ce dernier que je nommerai #2 pour la suite de cet article. Tant qu'à moi, j'étais le #3 et mon chef d'équipe, le #1.

Donc,#2 n'allait jamais devenir un #1 et créer sa propre équipe, par évidence et, j'ai fortement constaté sa complicité avec le chef d'équipe. Cela a contribué au blocage et au ralentissement de ma formation.

Mon but était d'être formé entièrement à la fin de la saison pour devenir chef d'équipe l'année suivante et obtenir un salaire décent mais, j'ai fini la saison #3, sans formation sur le traçage de ligne avec les machines outils. Enfin, tellement peu que j'ai tracé environs 20 lignes dans toute la saison.

Maintenant faut pas se surprendre que je regarde ailleurs car on m'avait belle et bien dit qu'il était possible d'avoir de l'avancement très rapidement cependant, je ne vois pas comment maintenant je peux gagner le salaire désiré et le poste désiré en commençant la saison 2019.photo d'une remorque ouverte de chez lignes-fit

Y'a un chef d'équipe qui a manqué de bonne volonté, hypocrite de surcroît, qui conduit avec les facultés affaiblies et qui valorise un employé (son pusher) qui se pogne le cul.

C'est dont pas pour moi ça!

Hey boss! On va avoir une sérieuse discussion cette année!

Ça va mettre ta compagnie un peu dans l'eau chaude mais regarde ça du bon côté, c'est pour du mieux, si tu es apte à voir le mieux dans cette histoire!

Dans l'émotion, j'ai oublié de dire que mes preuves sont faites!

Zéro retard!  Zéro absence!  Zéro refus de travailler!  Toujours volontaire pour l'overtime et les week-end et plus encore!

Je suis un des meilleurs employés pour l'entretiens des machines et je m'applique dans mes changements de peinture pour sauver de scraper des gallons de beige! Je fais même la mécanique, pose des câbles et réparation/aménagement de la remorque et camion. Qu'est-ce tu veux demander de plus!

Salaire de misère et misérable formation!

Période de chômage, de la mi-novembre 2018 au printemps 2019, fin avril. Retour prévu en emploi vers cette date.

Photo d'André Michaud au travail.La grande question est de savoir si je veux retourner faire des 60 heures par semaine au gros soleil sur l'asphalte et dans le trafic pour le même salaire qu'un gars qui ferait de l'entretiens/rénovation pour une pourvoirie et/ou camping, au frais dans l'bois, sur le bord d'un beau grand lac dans le nord, avec des gens heureux et en vacance!

Enfin ce n'est pas les offres d'emploi qui manquent!

Actuellement en exploration.

photo d'une remorque de la compagnie lignes-fit

MOTS CLEFS: chômage, emploi, retourner, soleil, asphalte, trafic, salaire, entretiens, rénovation, pourvoirie, camping, frais, bois, lac, nord, gens, heureux, vacance, exploration, questionnement,