Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 
Image d'un rat pas content

Ce SENTIMENT DE LIBERTÉ qui, il me semble, est inné et gratuit à la naissance. Cette liberté d'exister, ou est-elle? Qu'en est-il? Illusion ou vérité? Bien des questions qui font réfléchir à l'aube de la cinquantaine d''années d'existence.

C'est psychologiquement que je meurs, non pas physiquement. Je m'explique:

Toute ma vie j'ai dû me battre pour exister, plus que "monsieur tout le monde". La version de moi, jeune, était honteuse! J'étais fortement déficient et j'ai dû me battre pour me redresser des tors subis lors de mon éducation familial et autres. Je me suis donc rétablis de façon autodidacte. Sans pour autant avoir soigné tous mes travers. Comment aurais-je pu? Je n'étais qu'un enfant!

Certains travers ont persistés. Drogue et alcool ont contribués à supporter la honte. Ce n'est qu'à l'âge de 33 ans que l'épée d'Amoclès tomba! La dépression fut terrible mais constructive! Je me suis effondré puis relevé. J'y ai laissé des plumes. Pour du mieux. J'ai continué à me reconstruire. Tant et aussi longtemps que je fut dans le rôle de père monoparental, j'avançais. Ma motivation était claire. J'avais une raison d'être malgré tout! Mais voilà, il n'y a plus de motivation paternel et je meurs, cherchant ma vie, mon rôle, mon être!

Malgré une longue thérapie à l'hiver 2014-2015, je me cherche encore! J'ai certes cessé de consommer drogues et alcool mais ce n'est pas que ça. Se rétablir, se reconstruire c'est beaucoup plus complexe.


Depuis deux mois je suis là, assis devant mon ordi, ma page Web, nuit après nuit, me demandant ce que je vais imprimé dans ce néant! Un néant de folie ces temps-ci. Surtout sur facebook*. Je l'ai dit, je n'ai plus de vie! Que le néant numérique! La motivation n'est plus que chose du passé.

J'avais un emploi, puis un autre. J'allais de découverte en découverte, d'une ville à l'autre, d'un job à l'autre et voilà, BANG! "CORONA PERD TA JOB" et reste chez vous! Ma dynamique d'action s'est effondrée. Et oui, j'étais intensément en action, me cherchant au travers les brumes, comme dirait Dédé Fortin. J'avançais un peu à l'aveuglette mais sans crainte, sachant que la confiance est primordiale pour avancer. Croire en soi ou en plus grand! Je croyais en plus grand! J'avais ce besoin pour me découvrir, apprendre à mieux me connaître et à mieux me choisir.

Ajourd'hui, je cherche à nouveau la motivation, le démarreur qui propulsera mon moteur. Encore faut-il que je sache quelle direction prendre! On ne conduit pas une fusée les yeux fermés!

En parlant de "yeux fermé" je découvre pourquoi je ne suis pas motivé. MAIS DANS QUEL MONDE VIT-ON?